"Philosophie de la liturgie".
La découverte de l'homme, déployé à travers le geste, l'art, la communauté, nous met en présence de son engagement le plus ultime et le plus périlleux. Regardé dans sa tentative liturgique, il apparaît dans sa fragilité à l'authenticité religieuse, face aux déformations et inversions du sacré, plongé dans la crise contemporaine des religions et l'ambivalence du retour au spirituel. A travers la tension entre les limites du corps et la recherche de la sagesse, l'analyse de l'acte liturgique nous introduit dans la richesse du symbolisme culturel et la question du sacrifice.

Les commentaires sont fermés.