Journées vicariales à Rome

http://www.stjean.com/sites/default/files/6_groupe_0.jpgChapitre vicarial Europe Sud

à Rome

2-8 février 2016

C’est à Rome, la ville éternelle que se sont réunis en chapitre les frères du Vicariat Europe-Sud du 2 au 8 février 2016.

Tout a commencé par la messe de la fête de la Présentation du Seigneur, dans la Basilique saint Pierre, très belle cérémonie, où les frères prêtres ont pu concélébrer avec quantité d’autres religieux autour du Pape François.

Très bien logés au séminaire français, où se tenaient toutes nos séances de travail, nous avons pu aussi nous retrouver au prieuré avec nos frères de Rome pour un repas colloque très animé.

  Le chapitre avec Mgr Carballo, Secrétaire de la Congrégation pour les religieux.

Vivre un chapitre à Rome nous a donné de célébrer ensemble une messe à saint Pierre sur l’autel de saint Jean XXIII, nous a donné de recevoir la visite de Mgr Carballo, Archevêque secrétaire de la Congrégation pour les religieux qui avec beaucoup de précision, nous a parlé de la vie religieuse, du discernement spirituel et, tout en nous prodiguant des encouragements, nous a montré les lieux où les religieux doivent être particulièrement vigilants aujourd’hui.
Enfin le cardinal Bertello, gouverneur du Vatican et membre du C9 nous a honorés de sa présence lors de la messe dominicale à Saint Nicolas.

Avec le Cardinal Bertello.

Les prieurés du vicariat Europe-Sud ne sont que six, trois d’entre eux comptent trois frères seulement, et ils sont bien représentatifs de l’extrême diversité culturelle du continent. Si Genève et les prieurés italiens peuvent être considérés comme vivant dans un même monde culturel, il n’en est pas de même pour Bucarest et encore moins pour Nalchik, géographiquement européen mais culturellement échoué sur les ruines du soviétisme.

Voici quelques mots improvisés par le Pape François à la fin de la célébration de la fête de la Présentation du Seigneur :

« Merci de terminer ainsi, tous ensemble, cette année de la vie consacrée. Et allez de l’avant ! Chacun de nous a une place, a un travail dans l’Église. S’il vous plaît, n’oubliez pas la première vocation, le premier appel. Gardez-en la mémoire ! C’est avec cet amour avec lequel vous avez été appelés que le Seigneur continue aujourd’hui à vous appeler. Ne rabaissez pas, ne rabaissez pas cette beauté, cet étonnement du premier appel. 
Et ensuite continuez à travailler. Cela est beau ! Continuez. Il y a toujours quelque chose à faire. La chose principale est de prier. La « moelle » de la vie consacrée est la prière : prier ! Et vieillir ainsi, mais vieillir comme le bon vin !
Je vous dis une chose. J’aime beaucoup rencontrer ces religieuses ou ces religieux âgés, mais avec des yeux brillants, car le feu de la vie spirituelle brûle en eux. Il ne s’est pas éteint, ce feu ne s’est pas éteint ! Allez de l’avant aujourd’hui, chaque jour, et continuez à travailler et à envisager le lendemain avec espérance, en demandant toujours au Seigneur qu’il nous envoie de nouvelles vocations, ainsi notre œuvre de consécration pourra aller de l’avant et bien semer. Que ceux qui viennent après nous puissent recevoir l’héritage que nous leur laisserons. »

Fraternellement,
Les frères du chapitre vicarial Europe-Sud.

(source: www.stjean.com/ )

Les commentaires sont fermés.