Adorer en esprit et vérité

               Quand elle n’est pas tout simplement ignorée des chrétiens, l’adoration est souvent réduite aujourd’hui à l’adoration du Saint-Sacrement. Elle est pourtant une dimension essentielle de la prière, dont elle constitue la base fondamentale. A l’époque du dialogue interreligieux (notamment avec les musulmans), mais aussi d’un indifférentisme religieux croissant, il importe de comprendre d’abord l’enracinement humain naturel de l’adoration, puis de se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu.

Dans l’Ancien Testament, l’adoration est le premier commandement donné à Israël. Dans le Nouveau Testament, le Christ vient la porter à sa perfection. Dans l’évangile de Jean, Jésus apparaît comme le messie qui vient enseigner l’adoration en esprit et en vérité. Enfin, l’Apocalypse montre comment les saints du ciel vivent dans un acte permanent d’adoration de Dieu, alors que Satan met en œuvre une adoration idolâtrique pour détourner les hommes de l’adoration véritable. Dans cette lumière, il apparaît que l’adoration doit envelopper toute la vie chrétienne et que l’adoration du Saint-Sacrement peut être un excellent moyen pour vivre toujours davantage de l’adoration en esprit et en vérité.

Les commentaires sont fermés.